[CRITIQUE] « BABY BOSS » AU CINÉMA LE 29/03

On a vu « BABY BOSS » le nouveau dessin animé de Dreamworks et après la bande-annonce et le résumé on vous donne notre avis !

Résumé : C’est toujours un choc de voir ses parents rentrer à la maison avec un bébé dans les bras – surtout quand il porte une cravate, qu’il se balade avec un attaché-case et qu’il a la voix d’un quinquagénaire !
Si Tim, 7 ans, ne voit pas d’un très bon œil ce «Baby Boss» débarquer chez lui, il découvre qu’il a en réalité affaire à un espion et que lui seul peut l’aider à accomplir sa mission ultra secrète…
Car Baby Boss se prépare à un affrontement titanesque entre les bébés et…. les toutous, charmants petits chiots qui vont bientôt être vendus pour remplacer les bébés dans le cœur des parents !

Vous avez compris au résumé que le film se situe dans un univers fantastique mais avec de nombreux repères connus (la maison, la famille…). L’aspect extraordinnaire est mis en scène dès le début avec la présentation de Baby Boss (et aussi l’explication des origines des bébés, enfin vous allez savoir !) qui deviendra un bébé en mission car il n’était pas chatouilleux (enfin c’est ce qu’il croit)

Critique-Baby-Boss-JSPMM2
Non ce n’est pas un jouet !

A côté de l’histoire de ce bébé en lutte contre la domination des chiots sur le monde de l’amour, il y a l’imagination de Tim. Et cette imagination est aussi présentée au début du film, car le spectateur voit les histoires que s’invente Tim à partir de sa vie quotidienne. C’est visuellement réussi, avec des univers différents suivant l’intensité ou l’univers des pensées de Tim.

Bastien a bien aimé le film, il ne s’est pas ennuyé, et a beaucoup aimé le personnage de Baby Boss. Un des gestes préférés de Baby Boss a retenu tout son attention (jusqu’à la scène finale) : le jeté de billets de banque ! Il a bien aimé les scènes qui montrent le décalage entre ce que semble vivre Tim et la réalité (avec une mention spéciale pour la scène de bagarre entre les bébés et Tim dans le jardin)

Critique-Baby-Boss-JSPMM1
Garde la monnaie pour toi !

Côté adulte, c’est papa qui a accompagné Bastien. Le film est agréable à suivre, on sourit mais hélas on ne rit pas au éclat (c’est visuellement moins comique que Madagascar du même réalisateur). J’ai préféré le personnage de Tim, et son évolution tout au long du récit. L’idée de porter à l’écran imagination de Tim est une bonne idée qui prend son vrai sens dans les scènes finales. Une belle idée vraiment aboute grâce à ce final.

Critique-Baby-Boss-JSPMM3
Le chiot c’est l’ennemi !

Mais la première partie du film est un peu longue avant que la partie « enquête » du duo Tim-Baby Boss arrive. Surtout que cette partie commence par des scènes très réussies, en particulier lors de la journée des enfants organisée à l’entreprise des parents de Tim. La seconde partie est sans temps mort, avec une « petite » surprise sur l’identité du méchant.

Donc n’hésitez pas à aller voir le film en famille, les enfants (dès 6 ans, voire 5) seront ravis de ce moment et pourront s’identifier facilement aux personnages. Les parents s’amuseront à rechercher les références à d’autres films avec une mention spéciale au rôle donné aux sucettes !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s