[CRITIQUE] « GASTON LAGAFFE » AU CINÉMA LE 04/04/18

L’équipe de « Profs » (déjà une adaptation d’une BD) s’attaque à un classique de la BD avec Gaston Lagaffe. Mais pas une adaptation à la lettre, on ne trouve pas de maison d’édition mais une startup et le contrat à signer à tout prix est celui du rachat de la starup.

Ensuite Gaston est un stagiaire plutôt planqué au début du film au moment du retour du directeur de la startup (Prunelle pour les fans de l’univers de Franquin). Puis vient le moment des inventions pour aider ses collègues (plus que lui en fait).

Les animaux sont aussi là, chat fou, mouette rieuse et Bubulle le poisson.

On retrouve aussi De Mesmaeker, Monsieur Boullier, Mademoiselle Jeanne…

Le film fait la part belle à la reproduction de l’univers de Gaston Lagaffe, avec la voiture, le gaffophone, les inventions. Et c’est plutôt réussi avec peu de décors (la start-up et la rue essentiellement) les décorateurs ont pu se consacrer sur le reste avec une belle réussite.

Et le reste ? le film enchaîne les gags mais sans jamais réussi à faire rire. On sourit, de temps en temps, on passe un bon moment mais c’est tout. Bastien a trouvé la mise en place un peu longue mais après il a bien aimé sans s’ennuyer bien qu’il ne connaisse pas l’univers de Gaston.

Côté paternel, une fois passé le plaisir de trouver en live la dégaine de Gaston (la reconstitution est réussie), on regarde l’ensemble sans ennui mais sans intérêt. Il n’y a pas de scénario (juste des gags qui s’enchaînent), aucune émotion. Certains personnages n’apportent rien en particulier les copains de Gaston.

Si vous êtes fans de comédie française familiale, n’hésitez pas à rejoindre Gaston au cinéma.

Si vous avez un doute, attendez la VOD ou le DVD, cela sera suffisant. Ou même sa diffusion télé, « Gaston Lagaffe »  est un bon film du dimanche soir…

Le film peut-être vu dès 6 ans, mais 8 ans c’est préférable.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :