Cannibal Cuisine, un PG16 à jouer en famille (Nintendo Switch) !

Les classifications PG (Parental Guidance) répondent à des critères assez précis, un peu comme les étoiles pour les hôtels.

Et voilà donc Cannibal Cuisine qui promet des heures de fun en famille, mais qui est déconseillé au moins de 16 ans ! Pourquoi ? tout simplement, si on peut dire, car le principe du jeu est de cuisiner des touristes, donc des êtres humains. Ecrit comme cela ce n’est pas engageant pour un jeu en famille ?

2020051614250200-ADBBAF51C24E6A7542724FE74D94AA00
Une cinématique qui met dans l’ambiance

Et pourtant, Cannibal Cuisine réunit les éléments que l’on aime sur le blog : une prise en main rapide, des graphismes très sympas et un vrai partage dans le mode multi.

L’histoire est donc de nourrir une sorte de Dieu qui veut donc manger des touristes agrémentés de divers autres éléments, bananes ou piments par exemple.

Premier point positif, les graphisme sont cartoons et dès la sélection des personnages et de leurs attributs, c’est marrant. Au départ, vous ne saurez pas choisir comme bonus mais très vite, il y en a un qui va s’imposer (le sprint).

2020051614341600-ADBBAF51C24E6A7542724FE74D94AA00
On peut jouer à 4, et les personnages sont personnalisables à souhait

Le jeu lancé on comprend vite la mécanique, on va tuer des touristes, toujours dans un esprit cartoon, et on va faire cuire les différents morceaux en faisant attention de répondre aux exigences du « dieu » affamé.

Autant le dire tout de suite, les débuts sont compliqués. Pour passer au niveau suivant il faut un certain nombre de points que l’on met (enfin chez nous) un petit moment à atteindre. Et cela se répète à chaque niveau. Mais cette difficulté n’enlève rien au plaisir de jouer ensemble. Second élément qui complique la vie au départ, c’est la gestion des passages de rivières et autre obstacles. Quelques fois on a l’impression d’être bien placé et on tombe (et on doit attendre un petit moment pour « revivre ») et quelquefois on se dit que l’on va perdre et cela passe.

D’où l’intérêt du sprint qui supprime cet aléa.

En mode multi et en famille, le jeu est très plaisant, on se prend vite à élaborer des stratégies qui ne fonctionnent pas et, le naturel, revenant au galop, c’est vite chacun fait ce qu’il veut, pour après revenir à une stratégie différente, qui marche pas toujours mieux.

2020051614284000-ADBBAF51C24E6A7542724FE74D94AA00
Ah ces rivières à passer (ou pas)

Le jeu a beaucoup plu à Bastien (12 ans) qui a vite accroché, surtout aux parties en multi. Et la prise en main étant facile, du côté parents, c’est aussi très agréable, on arrive très vite à apprécier le mécanisme et à s’éclater en famille.

Donc Cannibale Cuisine est un excellent jeu en famille (oui un jeu PG16 en famille…) qui correspond bien à ce que l’on aime sur Nintendo Switch, à savoir des jeux auxquels on peut jouer rapidement tous ensembles, et qui nous amusent beaucoup.

On conseille donc Cannibale Cuisine pour la famille !

2020051614225300-ADBBAF51C24E6A7542724FE74D94AA00
On n’a pas tout de suite réussi à atteindre les 1650 points !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s