[CRITIQUE] « Ratchet & Clank, le film »

Ratchet & Clank débarquent au cinéma le 13/04/2016, et JSPMM vous dit, dès aujourd’hui, ce qu’il a pensé de ce film et de l’avant-première parisienne au MK2 Bibliothèque.

Ratchet & Clank ne fait pas partie des références ludiques de la famille. Si du côté paternel, le jeu vidéo a été un peu pratiqué sur PSP, Bastien ne connaissait pas les personnages avant de voir le film et même ignorance du côté maternel.

20160403_110835_HDR

La grande salle était remplie !

Le film a été projeté en avant-première au MK2 Bibliothèque (Paris) le dimanche 03/04/2016. Encore une fois (après avoir vu dans les mêmes conditions d’avant-première « Oups, j’ai raté la’arche »), l’organisation était optimale . Un accueil souriant, des listes d’invités à jour (on avait gagné les places suite à un concours sur le net), beaucoup de personnel pour orienter les familles. Et comme quelques youtubeurs étaient présents (Squeezie, Jhon Rachid, Kevin (le rire jaune)), il y avait une petite agitation, mais beaucoup moins importante que j’avais supposée.

20160403_103500_HDR

C’est évident que les parents ne sont pas la cible visée par le film ! Mais Bastien, trop jeune, n’est pas concerné par ces youtubeurs

Pas mal de caméras, de photographes aussi. Dans la salle de cinéma, sur chaque siège, un tote bag aux couleurs du film (tote bag que JSPMM va bientôt offrir) avec dedans une planche d’autocollants des personnages, une bouteille d’eau et un petit paquet de bonbons. Sympa mais pas mémorable. Un concours surprise a été organisé avec une PS4 à gagner et des jeux vidéos. Il fallait avoir la chance de trouver un petit papier collé sous son siège. Pas de chance sur ce coup ! Tant mieux pour les gagnants !

20160403_104622

Un tote bag (joli), une planche d’autocollants (sympas), les cadeaux estampillés du film pour cette avant-première. Manque une petite figurine par exemple à notre goût.

La séance commence par une présentation du film par Squeezie et ses acolytes youtubeurs. Squezzie fait bien son boulot, tchatche facile, avec quelques réponses aux questions. Puis le dessin animé commence.

Pour se mettre dans l’ambiance on avait regardé la bande-annonce (tout en haut de cet article) et on avait trouvé ça sympa, second degré.

news_film_ratchet_and_clank_des_youtubers_pour_le_doublage_francais

Les héros, de vrais héros, positifs, souriants, courageux…

Mais en fait, le second degré ne fonctionne pas sur la durée du film. On lit à peine les petits commentaires qui s’affichent lors des changements de lieux, et si le premier fait rire, le second laisse déjà indifférent.

En fait tout le film a laissé les adultes indifférents (on parle de nous !) mais aussi, visiblement, une partie de la salle, qui a dû rire 3 fois au total. Le reste du temps silence complet. Car on regarde le film et on attend que cela passe. Notre ignorance du monde de Ratchet est peut-être à l’origine de cela, mais dans ce cas là, faire un film pour les fans et le sortir en salle, c’est un peu compliqué pour assurer un grand succès (d’où peut-être l’appel à Squeezie pour avoir un nom de plus sur l’affiche et s’assurer une promo sur le net à moindre frais). Donc côté maternel un grand ennui, côté paternel un peu de recherche du côté des références cinématographiques pour s’occuper pendant le film et c’est tout.  Donc du côté adulte, vraiment très moyen.

Et Bastien ? il a bien aimé ! Son personnage préféré c’est Clank, et il a bien aimé l’action, les personnages. Sa scène préférée (attention gros spoiler !!!) c’est quand le capitaine des rangers redevient gentil (le côté obscur ça va mais bon juste un moment)

En parlant de rangers, c’est l’un des soucis. On a eu l’impression de voir une sorte de Buzz l’éclair de Toy Story perdu dans le monde de Ratchet. Bizarre.

Alors le conseillé en famille ? non, économisez les places adultes ! Faites un lot d’enfants, en groupant copains, copines, cousins et cousines, désignez un adulte volontaire d’office (ou alors le grand cousin fan de jeux vidéos) et laissez les enfants y aller s’ils ont envie.

Graphiquement c’est réussi, l’histoire est rapide à se mettre en place, le scénario, euh, connait quelques incohérences, mais il ne perd pas de temps, donc ça va.

Le doublage en français fait la part belle aux voix de doubleurs connues (Stallone…) et donc à Squeezie qui double Ratchet (et c’est plutôt bien) Ses copains youtubeurs ont des rôles plus mineurs.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :