[CRITIQUE] « La Tortue Rouge » (au cinéma le 29 juin)

On a profité de l’avant-première du Champs-Elysées Film Festival pour voir « La Tortue Rouge », qui sort le 29/06/2016. JSPMM vous donne son avis sur le film mais aussi sur cette séance jeune public du Champs-Elysées Film Festival.

« La Tortue Rouge » est un film de Michael Dudok De Wit avec un scénario auquel a participé Pascal Ferran.

Avant d’aller voir ce film, un point est très important à connaitre : il  n’y a pas de dialogue, pas de voix off. L’histoire est entièrement racontée par l’image. Et l’image est belle ! Des univers chromatiques différents, très marqués (un vert pour la forêt qui impressionne longtemps).

L’histoire permet donc de raconter l’histoire de la vie, tout simplement !, rencontre, naissance, mort, et cela sans un dialogue.

Bastien a bien aimé le film même s’il l’a trouvé trop long (et pourtant il dure 1h20) et a été très impressionné par la scène de tsunami (très réussie).

Côté paternel, le film a aussi été considéré comme long et cela a été plutôt un ennui constant. Le scénario repose sur une répétition des évasions de l’île, l’apparition régulière d’animaux (sans qu’il en ait beaucoup), puis l’histoire de la vie du héros et de la femme aux cheveux rouges.

JSPMM se demande si le film est vraiment destiné aux enfants, et s’il est vraiment destiné à tous les adultes. Avant d’aller le voir, montrez les extraits à vos enfants, en leur précisant bien que cela ne parle pas pendant tout le film !

Et si vos enfants ont vu le film et veulent un peu de coloriage, allez de ce côté : http://latortuerouge-lefilm.com/presse/ on trouve des croquis qui font de bons coloriages.

N’oubliez pas que le 29/06 c’est l’invasion des tortues dans les salles avec le débarquement, à côté de la tortue rouge, des tortues ninja (https://jspmm.net/2016/06/09/critique_tortues_ninja_2/). Une nette préférence pour les tortues vertes sur ce coup !

La séance jeune public du Champs-Elysées Film Festival associée à ce film a été un peu décevante. Si des animations ont été prévues pour les enfants, leur lien avec le film était lointain (maquillage, masques, séance photo). A l’intérieur de la salle, un petit sac attendait sur les sièges, mais ne contenant que de la nourriture ! Même pas une carte postale du film. Quel dommage. La salle était loin d’être pleine (après avoir connu l’effervescence de l’avant-première de « Moi, moche, méchant 2 » cela fait bizarre) et je suis curieux de savoir ce que va devenir cette session jeune public du Champs-Elysées Film Festival.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :