[CRITIQUE] « LE PETIT SPIROU » AU CINÉMA LE 27/09/2017

On vous en avait parlé ici et on a eu la chance de le voir, donc on vous raconte tout !

L’ambiance du film est présente dès les premières images, en suivant Le Petit Spirou et sa bande se rendre à l’école. Le générique est intégré aux images, sous forme de graphs par exemple. Le ton est donné, et tout le reste du film bénéficie de ce souci du détail.

Les décors sont beaux, travaillés, on retrouve les éléments de la BD (le grenier de Papy par exemple), la couleur de l’image est superbe, donnant cette impression d’être dans une époque connue mais indéfinissable. D’autres petits détails viennent ajouter à cette indétermination temporelle, avec un téléphone portable qui ne parait pas trop ancien mais un poste de télévision portable d’un autre âge.

On a beaucoup aimé cet univers coloré, travaillé.

Le casting est excellent, avec une mention spéciale à philippe Katerine, François Damiens et Pierre Richard qui ont l’air de s’amuser à camper ces personnages sortis d’une BD.

L’histoire reprend des gags des BD tout en liant le tout avec la tentative de déclaration d’amour du Petit Spirou à Suzette. Pas de vrai suspens donc, mais ce n’est pas l’objectif du film !

Au delà de la volonté de mettre en place un univers particulier, assez reconnaissable, le réalisateur (Nicolas Bary) et les scénaristes (Laurent Turner et Laure Hennequart pour les dialogues) ont voulu aborder quelques thèmes chers à l’enfance : l’amitié, les premières amours, l’incompréhension du monde adulte et l’expression de sa propre volonté.

Le film n’est pas pour autant une démonstration philosophique, quelques touches de temps et temps, et hop, tout le monde (enfants et adultes) a saisi le propos.

Bastien a adoré le film, a aimé Grand Papy (pour lui Pierre Richard était une découverte, on est donc bien parti pour découvrir ces anciens films !) et la mère (Natacha Régnier). Il a bien ri à la scène du vol des clés de M. Mégot (excellent François Damiens).

Pour les adultes, le film est agréable à voir mais il est clairement destiné aux jeunes. On ne s’ennuie pas une seconde mais on apprécie plus si on a une certaine connaissance des BD (ce qui n’était pas notre cas, même si nous avions déjà lus quelques gags).

Le mieux est d’y aller en ayant conscience qu’il s’agit d’un film tiré d’une BD (donc avec un esprit de succession de gags) avec une histoire destinée surtout aux enfants (7-13 ans idéalement à notre avis) mais avec de forts atouts visuels et un superbe casting.

Donc on recommande fortement ce film en famille !

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :