[CRITIQUE] « AGATHA, MA VOISINE DÉTECTIVE » AU CINÉMA LE 07/02/2018

Présentation du film : ici

Le ton est donné dès la première scène : il va y avoir du dépaysement ! Pour les enfants, héros du films, et pour les enfants dans la salle.

Tout commence par un déménagement, et l’obligation pour deux filles de trouver leur marque dans une nouvelle ville, avec une mère souvent absente, occupée par son travail de policière !

Deux sœurs aux tempéraments différents, aux styles différents, aux objectifs différents vont devoir s’adapter à leur nouvel environnement. C’est Agatha que l’on va suivre le plus, jeune fille habitée par une soif insatiable de découvertes et de justice, qui se rêve détective.

Et tout est prétexte à enquête !

Le dépaysement pour les spectateurs passe déjà par un traitement graphique loin des habituels dessins animés américains ou japonais. Dépaysement très agréable qui n’est pas sans rappeler la surprise d’un « Phantom Boy »

Tout le film reste à hauteur d’enfants et l’enquête n’est qu’un prétexte à aborder des sujets plus sérieux, sur la différence, l’amour naissant, les fratries, les rapports adultes-enfants. Le film est riche en thème divers, abordés de manière sensible, jamais frontalement, ce qui évite d’avoir un propos trop lourd.

Malgré cela, nous (Bastien, Maman & Papa) avons été un peu déçus par le film. On s’attache à l’héroïne, on adhère au graphisme, mais l’enquête prend son temps et l’humour est, hélas, peu présent. Des éléments sont là pour nous distraire, nous faire rire (le petit frère d’Agatha, le lézard), mais il y arrivent trop rarement.

Le film peut se voir sans problème à partir de 6 ans.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :