[AVIS] « Rémi sans famille » au cinéma le 12/12/2018

« Rémi sans famille » film familial idéal !

« Rémi sans famille » est le film familial par excellence. On y trouve un casting qui fait plaisir aux parents et grands-parents. Et aussi des histoires à hauteur d’enfant qui permettent une identification immédiate.

Le film est l’adaptation du roman « Sans Famille » d’Hector Malot (paru en 1878 !). L’adaptation est libre mais fidèle à l’esprit du roman.

Les acteurs et actrices

Daniel Auteuil est excellent dans le rôle de Vitalis, navigant entre les joies de Saltimbanque et le remord de sa vie passée (un des éléments modifié par rapport au roman).

Joli-Coeur le singe

Daniel Auteuil est Vitalis dans « Rémi sans famille »

Maleaume Paquin, qui est aussi chanteur, est excellent de facilité dans le rôle de Rémi. Il apporte énormément au film, avec une présence permanente à l’écran et un jeu d’acteur déjà très mature.

1 seul chien des 3 du roman est présent

Maleaume Paquin est Rémi (avec Capi le chien)

Autre élément modifié par rapport au roman, une jeune fille sert de lien avec l’Angleterre. On retrouve Albane Masson, déjà vue dans « Boule et Bill 2 ». Sa mère est jouée par Virginie Ledoyen.

Rémi sans famille se passe aussi en Angleterre

Virginie Ledoyen et Albane Masson sont la famille Harper

Et il y a les animaux ! Moins que dans le roman, mais un chien et un singe (oui oui Joli-Cœur est là !) accompagnent Vitalis et Rémi pendant tout le film.

Les méchants de rémi sans famille ? Les Barberin ?

Jonathan Zaccaï et Ludivine Sagnier sont les parents adoptifs de Rémi. Anecdote : pendant l’avant-première au Grand Rex, les enfants de Ludivine Sagnier ont pleuré en voyant leur maman pleurer à l’écran. Elle s’en est gentiment excusée après le film !

L’histoire bien servie aussi par les décors et les costumes

L’histoire est donc une adaptation, on y retrouve des éléments familiers au roman (les saltimbanques et la musique, la quête d’identité, la pauvreté…) avec quelques changements. Mais l’ensemble donne un film très rythmé, jouant beaucoup avec l’émotion sans exagérer.

L’histoire de « Rémi sans famille » n’est pas joyeuse, on le sait, mais pas pessimiste non plus. Cet esprit est conservé dans le film.

Les décors (le sud-ouest, Londres…) sont superbes. Beaucoup de minutie dans la reconstitution surtout les scènes dans les villages. Les figurants y font pour beaucoup.

Et les costumes sont superbes, vous pouvez le voir déjà sur les photos.

Notre avis !

Allez-y ! Le film est superbe, réussi, juste et très émouvant. c’est un vrai spectacle familial (dès 6 ans mais attention aux enfants très sensibles) avec de l’humour (beaucoup grâce aux animaux), de l’émotion (ça vous avez compris) et des jeunes acteurs formidables.

Les images des décors naturels sont aussi un excellent point, on pense pas mal aux films « Belle et Sébastien » dans la manière de magnifier la nature.

La note de Bastien est 5/5, c’est le premier film qu’il adore à ce point. Les parents ont aussi adoré, le film est beau et réussi.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :