[AVIS] « ODYSSÉE-LAND » JEU DE SOCIÉTÉ PAR HABA

Dès que nous avons eu la boite d’Odyssée-Land on l’a ouverte pour découvrir l’univers de ce jeu. Et, parce qu’il est conseillé à partir de 10 ans ?, parce que les règles avec différents scénarii nous semblaient trop compliquées ?, nous n’avons pas joué tout de suite ! Et nous avons bien eu tort ! On vous dit tout dans la suite.

  • Le contenu de la boite

Comme d’habitude (enfin nous avec Haba on en a pris l’habitude), on trouve des sachets avec les pions en bois, des cartes prédécoupées pour les pions en carton (solide), les cartes emballées et des sachets plastiques (zippés) pour pouvoir ranger tout cela une fois les parties finies.

odysse-land-2
Dans la boite les pions et les cartes, en haut à droite la partie ds pions en carton à découper et en dessous 1/4 du plateau de jeu (il se déplie)
odysse-land-1
Comme d’habitude (une bonne habitude) Haba donne les petits sachets qui permettent de ranger les éléments du jeu dans la boite

Première surprise, le plateau de jeu est très grand ! Déjà on peut oublier de jouer dans le TGV (au contraire de Karuba) mais cela fait aussi le plaisir des jeux de sociétés, de se mettre autour d’une table (ou par terre…), disposer le plateau, les pions…

  • Les règles du jeu 

Comme souvent, par curiosité, je regarde les sites spécialisés dans les jeux, qui expliquent, en vidéo, les règles. Et cette fois-ci, je dois avouer que j’aurai du m’abstenir, car leurs explications laissent l’impression d’une assez grande complexité alors qu’une seule lecture des règles proposées par Haba a suffit à entamer la première partie.

Enfin, la première fois, on avait oublié un « détail » qui fait que la partie a duré plus longtemps que prévu, car on ne piochait pas de nouvelles cartes alors que l’on devait.

Le plateau représente un territoire quadrillé, sur lequel il faut faire évoluer ses soldats pour récupérer de l’or, des épées, des herbes et aller se battre contre des bêtes monstrueuses.

img_20161130_152744
Le plateau est grand, le territoire est découpé en cases sur lesquels les pions vont se déplacer. Sur le côté une frise numérotée de 1 à 100 permet le décompte des points !

Le jeu se joue chacun son tour. On commence par tirer des cartes, par faire les actions qui s’imposent en fonction des cartes, puis on déplace (ou non) un ou deux de ses soldats.

Avant de se battre, on a aussi l’occasion de s’allier avec des gens d’armes qui seront utiles pour battre les bêtes monstrueuses.

img_20161130_153432
Les pions pour une partie à deux sont prêts !

La mécanique est vraiment simple à assimiler. Et dès la deuxième partie, la stratégie commence à prendre le dessus ! Car le gagnant est celui qui a le plus de point à la fin de la partie (classique) mais il existe plusieurs manières de marquer des points !

img_20161130_153213
Des cartes qui aident dans les combats (herbes, or et épées), l’esprit du fleuve (esprit malin) et les gens d’armes qui apportent leur aide lors des combats
img_20161130_153249
De ce côté du jeu, les cartes et les dés !

Il existe 3 scénarii qui modifient les règles, la manière de comptabiliser les points les objectifs. Pour l’instant nous jouons sur le premier scénario (considéré comme le plus facile par Haba) et nous sommes loin d’être lassés !

  • Notre avis

Nous étions habitués aux graphismes de Karuba et nous trouvons avec Odyssée-Land quelque chose de plus mature. Mais c’est très réussi et tout à fait dans l’esprit du jeu (des guerriers qui avancent dans un univers plein de dangers avec des bêtes tapies dans le brouillard…)

Le système de jeu (chacun son tour) est classique mais un détail de la règle du jeu fait toute la différence : les guerriers ne peuvent pas reculer ! Soit ils vont vers le sud soit vers l’est, mais jamais vers le nord ou l’ouest ! Et cet élément est primordiale dans la stratégie de jeu.

Après quelques parties, Odyssée-Land est devenu un incontournable des journées tranquilles, celles où on aime rester à l’appartement. Et comme on se prend au jeu, les parties s’enchaînent facilement sans se lasser.

Haba réussit encore bien son coup avec ce jeu, et pourrait même le conseiller dès 9 ans. Il a sa place dans toute ludothèque des familles joueuses.

Produit offert.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s